2019 en Belgique

Le 8 mars 2019, partout en Belgique, des milliers de femmes se sont mises en grève. En arrêtant de travailler, prendre soin des autres, consommer et étudier, elles se sont rendues visibles par leur absence. Une réponse massive à l’appel du Collecti.e.f 8 maars, pour dénoncer les discriminations et violences dont elles souffrent de par le seul fait d’être femmes*, et démontrer que, “quand les femmes* s’arrêtent, le monde s’arrête”. 

À Bruxelles, à 14h elles étaient environ 1 500 rassemblées au Carrefour de l’Europe pour faire du bruit, exprimer leurs colères et faire entendre leur voix. La CSC et la FGTB qui ont, montré leur soutien à cet appel à la grève, étaient aussi présents sur place. D’autres actions ont eu lieu tout au long de la journée partout dans la ville : des piquets de grève dans plusieurs entreprises (notamment Rue Neuve avec la CNE), des levées de cours et lecture des revendications (ULB), des arrêts de travail dans les maisons communales, hôpitaux et plannings familiaux, des perturbations de la collecte des poubelles dans plus de 10 communes, grève des travailleuses au Parlement Européen, etc. D’autres actions ont eu lieu partout en Belgique : environ 500 personnes manifestaient à Louvain-la-Neuve, à Liège une partie des services de la maison communale étaient fermés, à Anvers au moins 500 personnes ont participé au Festival de la Grève des Femmes*, des rassemblements ont eu lieu à Mons, Tournai, etc. (Agenda des actions 2019).

L’après-midi, dans une ambiance revendicatrice et festive, au moins 15 000 personnes ont rejoint la Manifestation pour la journée de lutte pour les droits des femmes. En répondant massivement à l’appel à la grève et à la manifestation, ce 8 mars 2019 marque un moment historique pour les mouvements de lutte pour les droits de femmes* en Belgique.

Un énorme succès pour cette première édition de la grève féministe des femmes* en Belgique, à l’initiative du Collecti.e.f 8 maars et qui a été soutenue par les principaux syndicats, la CSC et la FGTB.

Au-delà de l’impact et de l’expérience du jour J, tout le processus de mobilisation autour de la grève féministe est d’une importance capitale pour la construction du mouvement en Belgique. Chaque rencontre, chaque échange renforce nos liens et nous promet de frapper plus fort encore à la prochaine mobilisation.

Le film « Les résistantes » réalisé par Zintv sur la grève du 8 mars 2019 à Bruxelles :

[vimeo 332711297 w=640 h=360]

* Toute personne s’identifiant et/ou étant identifiée comme femme.