Appels à la grève féministe: mère célibataire et Santé en lutte

L’appel à la grève féministe fait des petits ! Nous vous partageons ici le témoignage d’une mère célibataire et l’appel de travailleuses du secteur de la santé, tous deux révélateurs de situations d’épuisement et de ras-le-bol, et qui nous renforcent dans notre volonté de porter une lutte féministe forte dans ce pays. Il est temps !

[Les appels à la grève qui nous parviennent sont publiés ici.]

Appel d’une mère célibataire

« Je suis Samira,  Cathy,…

Je suis cette maman solo mais aussi cette femme qui travaille.

Je suis cette femme qui a un salaire mais qui vit tout de même dans la précarité, endettée et débordée.

Je suis cette maman qui ne trouve jamais le repos.

Je suis cette maman qui tombe petit à petit dans l’isolement, la solitude et la surcharge mentale.

Je suis cette maman qui pense ne jamais s’en sortir.

Je suis cette maman qui pense au pire…

Je suis cette femme qui veut aujourd’hui crier au monde son désespoir !

Je dis NON au mutisme, NON aux politiques d’appauvrissement et je rejoins le mouvement #MeTooMereIsolee pour un changement sociale, societal et humain ! Partagez un maximum svp !

Raison de manifester et faire la grève des femmes le 8 mars ! »

Appel au secteur de la santé

« Ami.e, travailleu.r.se dans le secteur de la santé

Comme tu le sais, en 2019, plusieurs organisations et collectifs regroupant les travailleurs du secteur de la santé se sont mobilisés pendant de longs mois afin de dénoncer les conditions de travail dans le secteur des soins de santé. Avec leur nouvelle politique de rentabilité et de flexibilité, la gestion des hôpitaux s’apparente de plus en plus à celle d’une entreprise ! Nous sommes mis·e·s sous pression constamment, pour toujours devoir en faire plus avec toujours moins. Nous ne sommes pas des robots!

Que tu sois infirmièr·e, sage-femme, médecin, brancardièr·e, aides soignant·e, personnel de la lingerie, de la restauration, de l’entretien ménager, technicien·ne, secrétaire, laborantin·e, ambulancièr·e, METS TOI EN GRÈVE CE 8/9 MARS 2020

Pourquoi?

  • Les métiers liés à la santé sont des métiers très majoritairement féminisés. Le secteur de la santé a souffert des économies budgétaires de plusieurs centaines de millions d’euros ces dernières années.
  • Nous fonctionnons donc de plus en plus en sous-effectif, avec des cadences augmentées, des conditions de travail étouffantes; stressantes, nos contrats sont de plus en plus précaires et nos salaires stagnent. Les soins donnés, se dégradent, l’attention portée aux patient·e·s diminue, les files s’allongent et les urgences se remplissent.
  • Nous sommes des centaines à travailler à temps partiel, ce qui entraîne une perte de salaire et une future pension encore plus médiocre.
  • Nous souffrons souvent de manque de respect, de commentaires ou insinuations sexistes, d’attouchements, harcèlements et autres violences sexuelles.
  • En ce qui concerne les droits spécifiques des femmes, les revendications liées à la maternité sont les plus criantes: Quand nous sommes enceintes, nous ne sommes pas toujours écartées ou nous sommes souvent redirigées vers des postes qui ne sont pas adaptés. Cela nous pousse à nous mettre en congé maladie. A notre retour de maternité, nous risquons d’être déplacées vers un autre poste, sans nous demander notre avis.
  • Avant et après le boulot, une autre journée de travail, non payée nous attend à la maison, pour s’occuper des enfants, du ménage, des courses, des repas; des autres..

Le 8 mars, c ́est la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

Des femmes travailleuses de tout horizon ont décidé de dire STOP ! Dans le monde entier, des millions de femmes se mobilisent pour leurs droits et depuis 2017, suivant l’exemple des argentines, espagnoles, polonaises, elles entrent en grève! En Belgique, le Collecti.e.f 8 Maars – à l’initiative de la grève réalisée l’année passée, réunissant 15.000 personnes – appelle cette année à faire grève les 8 et 9 mars.

La grève est reconnue par les syndicats.

Suite à l’appel du Collecti.e.f 8 maars, la FGTB a déposé un préavis d’action interprofessionnel pour les 8 et 9 mars. Les travailleuses (et travailleurs) affiliées de tous les secteurs pourront faire grève et recevoir des indemnités.

La Centrale nationale des employé-e-s (CNE) de la CSC ne dépose pas de préavis mais apporte son soutien à la grève du 8 et 9 mars . Des préavis peuvent ainsi être déposés en entreprise et nous encourageons donc toutes les femmes membres de la CNE à contacter leurs délégué-e-s et permanent-e-s.

LA GRÈVE DES FEMMES peut prendre différentes formes

Soyons créatif.v.e.s !!: Grève du travail rémunéré; grève de la consommation, grève des tâches effectuées à la maison, grève des études. Les femmes veulent montrer que quand les femmes s’arrêtent, tout s’arrête. et qu’elles sont donc des citoyennes à part entière (sujets de droits dont les voix comptent) dont les droits et les voix comptent.

Que faire?

  • S’ABSENTER des espaces que nous occupons d’habitude dans le monde du travail pour une durée variable, selon nos possibilités:
  • S’ INFORMER OU ORGANISER des réunions d’informations pour sensibiliser les collègues; en mettant la grève des femmes à l’ordre du jour d’une réunion d’équipe et à décider des actions concrètes que nous pouvons mener
  • INSTALLER UN PIQUET DE GRÈVE, signaler qu’on est en grève par une alerte mail ou en portant un signe distinctif: un foulard, ou un objet symbolique remis aux patient-e-s, en intervenant sur les réseaux sociaux pour soutenir la grève.)
  • Mettre une affiche de soutien à la grève dans nos endroits de travail, de vie.
  • Venir à la manifestation nationale à Bruxelles le 8 mars à 14h, place Albertine

Encore besoin d’informations pour te décider ?

Tu peux aussi prendre connaissances du texte complet des revendications et des outils de soutien à la grève (affiches, flyers) sur le site du « Collecti.e.f 8 maars » en ligne : https://8maars.be ou fb: collecti.e.f 8 maars

Et après le 8/9 mars on se mobilise pour la “Grande manifestation pour la santé” le 29 mars depuis 13h à Porte de Hal -Bruxelles. Pour plus d’info suivez la santé en lutte par fb ou web.

*Si tu es un homme et tu veux participer, soit solidaire avec les droits des femmes, ton rôle ce jour là, est d’assurer les services minimum pour que tes collègues puissent participer à la grève et/ou manifestations. »

Une pensée sur “Appels à la grève féministe: mère célibataire et Santé en lutte”

  1. I feel that іs among tһe so muсһ sіgnificant infoгmation fοr me.
    And i am happpy reading your article. Нowever wsnna remark օn somе normal issues, Ꭲhe site
    taste is ideal, tһe articles is in point
    of fact excellent : D. Juѕt right process, cheers

Répondre à situs judi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *